NOUS CONTACTER

 

ASSOCIATION EUROPÉENNE FRANCE- ROUMANIE 1989 « MNÉMOSYNE »

 

www.aefrmnemosyne.fr

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • YouTube Clean
  • Google Clean

AEFR MNÉMOSYNE

 

ASSOCIATION D’ARTISTES EUROPÉENS PASSIONNÉS DE THÉÂTRE

 

Née en 1989, au moment historique qui a enfin permis des échanges artistiques entre les deux pays, Mnémosyne tisse des liens franco-roumains à travers la création théâtrale et les arts plastiques. De Strinberg à Panait Istrati et Camus, en passant par le chant biblique aux tonalités rock l’équipe de Mnémosyne voyage dans le but de se rencontrer, se connaître, s’aimer et se respecter.

 

PRODUCTION DE SPECTACLES ET RECHERCHE THÉÂTRALE

Mnémosyne s’inspire de grands textes de la littérature pour proposer des interprétations contemporaines où les genres n’hésitent pas à se mélanger.

 

ÉCHANGES CULTURELS FRANCO-ROUMAINS

L’extraordinaire ouverture de l'est européen en 1989 a enfin permis que rêves deviennent réalité. Depuis Mnémosyne joue le rôle de passeur entre artistes et lieux de diffusion, de France, de Roumanie et d'autres pays.

Dans la mythologie grecque Mnémosyne est la déesse de la mémoire. ses filles sont les muses, divinités des arts et de la science.

L'Association Européenne France-Roumanie (AEFR) Mnémosyne est née de l’enthousiasme des années 1989, quand le rêve des artistes des pays de l'est de pouvoir s’exprimer librement et connaître d’autres cultures devint enfin une réalité. Ses premières actions, humanitaires, ont été suivies d’échanges culturels dans le domaine du théâtre.

l a story and let your users know a little more about you.

Issue d'une collaboration entre Catalina Buzoianu, metteur en scène, et Catherina Kiss, médecin et passionnée de théâtre, l’association s’attache à tisser et nourrir des liens de coeur à travers la création théâtrale.

 

Pendant une dizaine d'années Mnémosyne met en relation artistes et structures artistiques de Marseille et de Roumanie. C'est ainsi que voient le jour des événements tels que Avril Roumain au Théâtre Toursky (1997) ou Janvier et Mai Roumains au Centre culturel de la rue des lices (2004). Parmi les invités roumains on compte des personnalités telles que Virgil Ogasanu, Catalina Buzoianu, Gabor Tompa ou Maïa Morgenstein. De nombreuses collaborations et amitiés naissent ainsi grâce au travail de Mnémosyne. Sans l'appui généreux, fraternel et professionnel de Richard Martin, le directeur du Théâtre Toursky de Marseille, tout cela n'aurait pas été possible.

En 2005 l'association présente son projet de coeur : l'adaptation scénique du dernier roman d’Albert Camus, Le Premier Homme en collaboration avec l'UNESCO. La pièce a été jouée au Château de Lourmarin (84) en présence de Catherine camus, au Théâtre Gyptis à Marseille, à Bucarest, puis à Bruxelles à l’occasion de l’entrée de la Roumanie dans l’UE.

 

En 2007 un autre spectacle, entièrement produit par Mnémosyne, voit le jour : Le Cantique des Cantiques, une adaptation opéra-rock du célèbre poème biblique. S'ensuivent de nombreuses représentations, en région et dans 9 Festivals internationaux.

 

En 2013, Mnémosyne s'invite au Musée d'art contemporain de Marseille [mac] à l'occasion de l'exposition LE PONT, évènement de Marseille capitale européenne de la culture. Dans l'espace d'une carte Blanche à l'association, Mnémosyne organise rencontres et conférences, projette du cinéma roumain contemporain, invite Richard Martin pour sa lecture exceptionnelle de Léo Ferré, et présente une création spécialement imaginée pour l'occasion : Eternamusica, un cabaret sur les aléas de l’amour, plein de légèreté et d’humour, à travers le répertoire du music hall américain et de la musique universelle.

 

Le 1er Decembre 2014 Eternamusica est joué dans la salle Philarmonique de Monte Carlo (l’Auditorium Rainier III) à l’occasion de la Journée Nationale de la Roumanie.